FUSION FROIDE - La Fusion Froide

Que ce que c’est qu'une LENR-réaction nucléaire à basse énergie et que veut-on dire par une fu

Le nouvel appareil E-cat inventé par Andrea Rossi et son collaborateur Sergio Focardi est entrain d'attirer beaucoup d'attention relativement à la nouvelle science LENR (réaction nucléaire à basse énergie). Une science qui se base principalement sur la création d’énergie a partir de petites réactions nucléaires, et de stocker cette énergie au fil du temps afin de faire fonctionner d'autres appareils. Récemment rapportée au monde de la technologie, cette découverte est considérée comme étant une nouvelle science .En réalité le processus de Rossi s'est beaucoup appuyé sur les expériences originales de la fusion froide réalisées en 1989.

En 1989, les scientifiques Martin Fleischmann et Stanley Pons ont cru avoir découvert une nouvelle forme pour créer de l'énergie. Cela remonte à l'étude d'une expérience impliquant l'électrolyse d’eau lourde sur la surface d'un électron de palladium. La raison initiale sur laquelle l'expérience était effectuée n'a pas eu d'importance. Par contre, durant le processus, les molécules d'hydrogène ont fusionné avec le palladium et semblaient émettre de la chaleur. Cela a enthousiasmé les deux scientifiques qui ont immédiatement rapporté leurs résultats et ont suscité l'attention des médias en peu de temps.

Restant sous le feu des projecteurs pendant un bout de temps, jusqu'au jour où fut découvert que les résultats de leur expérience ne pouvaient être reproduits lorsque de multiples possibilités étaient déterminées. Les niveaux d'énergie dégagés étaient différents, et le temps prit pour produire de l'énergie était instable, allant de quelques heures à quelques semaines sur plusieurs expériences. La fusion froide était complètement discréditée comme étude dû à l'impossibilité de reproduire les mêmes résultats sur une base cohérente. Néanmoins, quelques scientifiques ont continué à étudier la fusion froide en dehors du courant dominant, sans être capable d’atteindre un résultat satisfaisant qu’eu réussi Rossi à achever avec son appareil "E-Cat".

Bien qu'il n'ait pas encore reçu une acceptation majoritaire, nombreux responsables restent sceptiques et hésitant sur la fonctionnalité de ce dispositif. Plusieurs démonstrations publics ont consécutivement prouvés que peu importe l'image donnée par cette science chez la communauté scientifique, elle gardera toujours son écho qui serait dur à dissimuler.

L’E-Cat fonctionne en combinant l'hydrogène mit sous pression avec du nickel dans un processus appelé fusion de nickel-hydrogène. Lorsque l'hydrogène se combine avec le nickel et continu d'exercer une pression sur ce dernier dans un environnement hautement pressurisé et encapsulé, le nickel se transforme en cuivre. Durant cette réaction, de l'énergie est émise et stockée à l'écart pour être utilisée ultérieurement.

À la fin des années 80 les recherches sur fusion froide étaient largement perçues comme un gaspillage d'argent. Cependant, Rossi resta fidèle à la pratique. Suivi par de nombreux scientifiques qui ont tenté de faire progresser ce domaine entrain d’émerger. En outre Francesco Piantelli, l'un des collaborateurs de Rossi depuis une longue durée, est entrain de développer sa propre méthode de recherche sur la fusion froide. Des sources ont rapporté que ses expériences étaient une vraie réussite, qu'il a décidé de fonder sa propre entreprise afin de continuer à expérimenter davantage sur ce domaine.

Cependant, Rossi se porter bien financièrement sur le domaine, ce qu'il lui a permis de faire son partenariat avec deux entreprises différentes afin de l'aider à produire et commercialiser l'E-Cat pour une éventuelle utilisation à domicile. Collaborant ainsi avec la société américaine Ampenergo et la société grecque Defkalion green technologies. Malheureusement des conflits ont eu lieu entre Rossi et Defkalion, ce qu’il les a obligé à mettre fin à leur liaison contractuelle. Une déclaration était publiée peu après pour faire comprendre qu'aucun secret d'entreprise n'a été partagé avec Defkalion.

Aucun désaccord n'a été dénoté entre Rossi et Ampenergo , il est donc à estimer qu'il continuera son travail avec la société américaine, jusqu'à ce que son dispositif soit parachevé et commencera a être correctement commercialisé. Toutefois, selon Rossi, 97 appareils d’E-Cats sont en usage international dans différentes maisons. Si on s'accroche à cette déclaration, cela pourrait être un signe prometteur pour l'E-Cat qui est encore à ses débuts, à peine après avoir quitté la phase de conception.

Une dispute reste présente entre scientifiques et remet toujours le débat en cause sur la nature de la réaction (nucléaire ou purement chimique), jusqu’à ce que ça soit prouvé, l’E-Cat parvient toujours à garder l'attention de la presse et à gagner de la publicité.

Fusion Froide

Video Fusion Nucleaires
La démonstration d'un catalyseur de 1 MW d'énergie fait une déclara...

Nickel-hydrogen Fusion
Dans les expériences originales avec la fusion à froid par Stanley P...

Lenr Energie
Comme la vieille chanson Neal Diamond "Coming to America", nous attend...

Andrea Rossi
Voici un bref extrait du approximativement une heure l'annonce des ré...

E-catalyzer
Même si le monde a assisté au lancement réussi d'Andrea Rossi centr...

Kall Fusion - Fusion Froide
Vad är Lenr - Låg energiförbrukning kärnreaktion - och kall fusion...

Kylmäfuusio - Fusion Froide
Andrea Rossi sekä hänen yhteistyökumppaninsa Sergio Focardin keksim...

Koude Kernfusie - Fusion Froide
Het nieuwe E-Cat apparaat uitgevonden door Andrea Rossi en zijn medewe...

fusionfroide.org